Sélectionner une page

Le projet DEEE Katanga est né du constat que la République Démocratique du Congo produit annuellement 16 050 tonnes de déchets électriques et électroniques et ne dispose d’aucune réglementation ni de filière de recyclage appropriée. Ces e-déchets ou DEEE – pourtant recyclables – sont jetés sans tenir compte ni des normes nationales ou internationales, ni des précautions de santé et sécurité personnelle, donnant lieu à d’importants risques environnementaux et sanitaires au niveau de la région et du pays.