Sélectionner une page

Rinascita: du baume au corps durable

Nov 25 2019 | Histoires d'entrepreneurs, News

Groupe One retrouve ses entrepreneurs durables le temps d’une après-midi, pour raconter leur histoire parsemée de défis et de belles surprises. La fondatrice de Rinascita, Aurore Cimonetti, nous explique comment elle s’est épanouie professionnellement grâce à son projet de centre d’onco-esthétique.

Aurore, racontez-nous le parcours qui vous a mené à Rinascita ? 

J’ai travaillé 20 ans dans le secteur bancaire. D’abord dans une petite agence indépendante, où l’on misait encore sur le contact et le service client, une très belle période où l’accent était mis sur le relationnel. Petit à petit, il y a eu des fusions, encore des fusions, et cette envie de voir de plus en plus grand. Dans cette optique de vente à tout prix, mes valeurs morales ne correspondant plus à ce système, le burn out a pointé son nez. J’ai démissionné de mon poste et je suis partie travailler dans une autre banque. Mais le burn out s’est finalement clôturé par un cancer du sein.

Il faut toujours écouter son corps, mais parfois on n’a pas envie de voir les signes qu’il nous envoie. C’est au cours de la maladie que j’ai pris conscience de ce que je voulais faire de ma vie : je me suis rendue compte que j’adorais transmettre ma positivité et mes conseils. Finalement, la maladie n’est-elle pas la solution pour se remettre en question ? Dans le nouvel organisme bancaire où je travaillais, tout se passait bien mais le bureau a annoncé sa fermeture trois ans après mon arrivée. Rien dans la vie n’arrive par hasard.  Une porte se ferme mais une autre s’ouvre : le moment était arrivé de me lancer dans mon projet, celui d’apporter réconfort et douceur aux personnes fragilisées par la maladie, ou par la vie. J’ai ainsi entamé une formation en esthétique intensive.

Cette période ne fut pas facile, car je n’ai perçu aucun revenu pendant un an le temps de la formation. Nous avons pris ce risque ensemble avec mon mari, afin que je puisse me lancer. C’est cela être entrepreneur: prendre le risque. Finalement, après une année bien complète de formations, j’ai pu me réinscrire comme demandeur d’emploi.  Au cours de cette période, j’ai encore suivi de nombreuses formations, j’ai développé et fignolé mon projet et aujourd’hui me voilà indépendante. 

Quels sont les services proposés par Rinascita?

Le centre d’esthétique et d’onco-esthétique Rinascita offre des soins de bien être aux personnes fragilisées (soins pour la peau et massages). Mes soins peuvent intervenir lors de la chimio, de la radiothérapie pour protéger la peau, mais aussi pour toutes les personnes qui veulent être accueillies avec bienveillance et sérénité, loin du stress quotidien. J’utilise des produits sains, bios et naturels. J’ai aussi mes propres produits faits maison.

Comment s’est déroulé votre accompagnement chez Groupe One? 

J’ai été accompagnée par mon coach Orlando. Les différentes rencontres furent porteuses et riches. J’avais déjà un projet bien développé, mais j’ai reçu une multitude de conseils, notamment sur la promotion du projet et sa visibilité. Un regard extérieur est toujours enrichissant, aucune aide n’est négligeable quand on lance un projet. C’est très précieux d’avoir une personne de référence sur qui on peut compter. 

Quels conseils donneriez-vous à ceux qui lancent leur projet?

C’est important de croire en ses rêves, d’oser malgré les peurs car bien sûr il y en a beaucoup. N’hésitez pas à être attentif aux signes positifs sur votre chemin : assurez-vous d’y rencontrer une multitude de personnes, qui vous apporteront, à des degrés divers, tout le nécessaire pour progresser et pour vous conforter dans votre choix de vie.

Abonnez-vous à la newsletter

de l'entrepreneuriat durable

Abonnez-vous à la newsletter de
l'entrepreneuriat durable