Sélectionner une page

Enprobel, un duo de choc pour collecter les huiles usagées

Jan 30 2019 | Histoires d'entrepreneurs


Enprobel (« Environnement Propre pour notre Belgique ») a été créée et lancée en octobre 2017 par deux jeunes entrepreneurs bruxellois, Nahla El Mernissi et Imad Mouakkat. Nahla est diplômée en Master de la gestion d’entreprise et gère le day-to-day business. Imad est à la base de la création de la SPRL, assurant aujourd’hui la collecte d’huile de friture. Face à la problématique des déversements abusifs des huiles et graisses de friture dans les canalisations, et sachant qu’1 litre d’huile usagée déversée pollue plus de 1000 litres d’eau potable, les deux entrepreneurs ont souhaité agir. Ils ont mené une étude de marché qui a démontré qu’1 Belge sur 2 jette ses huiles usagées dans les canalisations. Dès lors, plutôt que d’investir dans des systèmes de filtrage d’eau afin de dépolluer, pourquoi ne pas assurer directement un service de collecte de ces huiles ?  

La pépite de 2018

Groupe One a eu le plaisir d’assurer le coaching pour le développement de ce projet : les deux entrepreneurs ont été accompagné par Christophe Grasser, tout en prenant part au programme Greenlab.brussels d’accélération en entrepreunariat circulaire.  A l’issue de ce programme, le projet a été nommé lauréats de l’édition Greenlab 2018 !

Du restaurateur à l’habitant

Une centaine de clients bruxellois et quelques grands noms de la restauration en Flandre (Anvers) et en Wallonie (Namur) sont clients d’Enprobel. Leur business model est basé sur un rachat des huiles auprès des professionnels pour ensuite les vendre à un sous-traitant. Les huiles seront filtrées et décantées afin d’en constituer une base saine pour la production de biocarburant, de produits de savonnerie et de cosmétiques. Enprobel compte également cibler les particuliers et pour ce faire, depuis juillet 2018, l’entreprise a développé un partenariat avec un immeuble de plus de 400 appartements.  Les habitants peuvent ainsi déposer leurs huiles usagées dans des bidons mis à leur disposition. Et la petite entreprise ne compte pas s’arrêter là. Elle a pour l’instant, le soutien de la Région de Bruxelles-capitale et de Bruxelles propreté mais compte agrandir ses partenariats afin de développer la solution à plus grande échelle. Ainsi, elle est en négociation avec les communes ainsi qu’avec divers syndicats d’immeubles.

Si vous désirez vous investir dans ce projet, n’hésitez pas à contacter Nahla El Mernissi à enprobelco@gmail.com

Site internet: http://oncollectevoshuiles.be/

Page facebook: https://www.facebook.com/enprobel/

 

Abonnez-vous à la newsletter de
l'entrepreneuriat durable

Abonnez-vous à la newsletter de
l'entrepreneuriat durable